Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 27 août 2014

Argenteuil : Deux homme tués, l'un égorgé, l'autre décapité

4090149_argenteuil.jpgLes corps de deux hommes, l’un égorgé, l’autre décapité, ont été découverts dans l’appartement qu’ils partageaient. Un suspect est en garde à vue.

Le drame s’est produit dans un appartement situé à deux pas du commissariat. Selon les éléments recueillis par Europe 1, confirmant une information du Parisien, les policiers d’Argenteuil, dans le Val-d’Oise, ont découvert les corps de deux hommes, le premier égorgé, le second décapité, dans un appartement du centre-ville dans la nuit de mardi à mercredi.

Un coup de fil et une découverte macabre. Tout commence sur les coups de 3h30 du matin, par le coup de fil au commissariat d’un homme tenant des propos incohérents. Les policiers obtiennent une adresse, un appartement situé au 4e étage d’un immeuble du centre-ville d’Argenteuil, dans la même rue que leur commissariat. Les fonctionnaires se rendent alors sur place, et, dans une habitation aux pièces ensanglantées, font la macabre découverte des deux corps : deux jeunes hommes âgés de 25 et 26 ans.

Une crise de démence ? L’auteur du coup de téléphone et suspect présumé, un homme de 29 ans originaire de Trinité-et-Tobago (Caraïbes), a été interpellé et placé en garde à vue à l’antenne PJ de Cergy-Pontoise. L’hypothèse d’une crise de démence n’est pas exclue, le suspect en question souffrant d’une addiction à l’alcool et à la drogue. La culpabilité de cet individu n’est toutefois pour l’heure aucunement établie.

source : europe1.fr

D'après les premiers éléments de l', une bagarre a éclaté dans l'appartement situé au quatrième étage pour une raison qui est encore inconnue. 

"C'est épouvantable, réagit Georges Mothron le maire (UMP) d'argenteuil. Cela ne participe pas à une excellente image d'Argenteuil. Ce qui me navre c'est que c'est l'un des quartiers les plus calme de la ville".

source : le parisien


Le Figaro : « Selon une source proche du dossier, les trois colocataires, âgés de 25 à 30 ans, sont issus de la communauté antillaise anglophone. »

Les commentaires sont fermés.