Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 16 octobre 2013

Garges-lès-Gonesse : Une femme proviseur de lycée agressée

Les enseignants d’un lycée de Garges-lès-Gonesse (Val-d’Oise) se sont mis en grève lundi après l’agression du proviseur, victime d’un vol avec violence dans l’enceinte de l’établissement vendredi soir.

La chef d’établissement a été agressée vendredi vers 20H00, à l’issue d’une réunion consacrée à l’élection des parents d’élèves, au lycée Arthur Rimbaud. Elle « se trouvait dans le hall d’entrée, avec des parents d’élèves. Deux individus cagoulés sont entrés rapidement et l’ont agressée pour lui dérober son collier » a raconté M. Poggioli.

Contactée par l’AFP, une responsable de l’établissement a confirmé l’agression sous le couvert de l’anonymat, assurant que le proviseur, qui a porté plainte lundi, n’avait pas reçu de coup. « Ils l’ont ceinturée pour l’immobiliser et lui ont arraché son collier. Les parents présents sont aussitôt intervenus mais les deux agresseurs ont pris la fuite » a-t-elle raconté. « Il ne s’agit pas de violence intra-scolaire mais d’un effet d’aubaine. Les agresseurs ont profité d’un court moment où la porte de l’établissement était ouverte » a ajouté M. Poggioli, qui indique s’être rendu lundi matin dans l’établissement.

A l’issue d’une assemblée générale, les enseignants du lycée ont cessé les cours lundi midi, « en signe de solidarité » avec le proviseur et « pour réfléchir à une manière d’empêcher que ce genre d’évènements survienne », a précisé M. Poggioli.

(…) France 3 Île de France

Les commentaires sont fermés.