Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 06 octobre 2013

Ermont : Les bandes s'affronttent au sein du lycée Van-Gogh

Battes de base-ball, pieds de chaises, béquilles et bombes lacrymogènes : une bande armée de Deuil-la-Barre a fait irruption vendredi 30 septembre dans l'enceinte du lycée Van Gogh, à Ermont. Objectif : en découdre avec d'autres jeunes originaires du quartier des Chênes. Quatre élèves et un agent du lycée, légèrement blessés ont été hospitalisés.

La dizaine de jeunes venus de Deuil-La-Barre a forcé l'entrée du lycée peu après 10 heures. Ils ont gazé et roué de coup un premier jeune ainsi qu'un agent du lycée qui se trouvait à proximité. Ce dernier a été touché au niveau de la tête. Quatre autres élèves ont été incommodés par le gaz lacrymogène dispersé par la bande avant de prendre le large. Alertés, les secours ont prodigué les premiers soins aux victimes avant de transporter à l'hôpital d'Eaubonne l'agent du lycée et quatre élèves, ces derniers étant originaires d'Ermont. Les services de police ont été également mobilisés sur le lycée. 


"C'est la répercussion au coeur du lycée de ces rivalités entre bandes de quartiers" confiait-on hier à l'inspection académique du Val d'Oise qui précisait aussi qu'une équipe d'agents de prévention du Centre académique d'aide aux écoles et aux établissement de l'académie de Versailles avait été dépêchée sur l'établissement dans la journée "afin de renforcer les équipes de vie scolaire du lycée, les conseiller et les soutenir".

L'originaire du différent qui oppose les jeunes des Chênes  à ceux de Deil-la-Barre restait hier soir inconnue. Un évènement survenu jeudi pourrait avoir éventuellement avoir un lien avec l'expédition menée hier matin. Une bagarre avait déjà éclaté sur le parvis du lycée entre deux jeunes filles provoquant un attroupement.

source : Le Parisien

Les commentaires sont fermés.