Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 07 mars 2013

Sarcelles : Après des dizaines d'agressions, trois adolescents arrêtés

garges-sarcelles.jpgLa femme de 30 ans qui descend de son bus allée Paul-Valéry, à Sarcelles, à 9 heures pour rejoindre son travail est attendue. Un jeune lui cogne la  contre un pylône à plusieurs reprises afin que son complice parvienne à lui arracher son téléphone portable…

Cette agression qui a eu lieu le 31 janvier est l’une des 27 que les enquêteurs du commissariat de Sarcelles attribuent à ces trois ados originaires du quartier de Poètes, à Pierrefitte (Seine-Saint-Denis), âgés pour deux d’entre eux de 16 ans et de 17 ans pour le troisième. 

 

S’ils ne se montraient pas aussi brutaux à chaque fois, les jeunes donnaient régulièrement des paires de gifles, des coups de pied dans les jambes, mettant aussi à terre leur victime d’une balayette...


A l’issue d’une première , les policiers de Sarcelles avaient réussi à leur attribuer une série de 11 vols et agressions. Fin janvier, les services de police avaient été alertés après la tentative d’un  de téléphone. La victime avait indiqué que ses trois agresseurs avaient pris la fuite dans la rue Déodat-de-Séverac, à la limite de Pierrefitte. Dix minutes plus tard, la victime d’une seconde tentative alerte à son tour le commissariat, donnant la même localisation. Une patrouille se déplace et découvre alors le trio qui entre dans un hall d’immeuble pour s’y cacher, tout en essayant de se débarrasser d’un téléphone. Les trois mineurs sont finalement interpellés en possession de deux autres appareils et ramenés au commissariat. C’est à leur retour que les fonctionnaires apprennent que trois vols de portables similaires avaient été commis au cours de la même matinée.

Parfois plusieurs agressions dans la journée

Les jeunes avaient alors été déférés devant un juge des enfants de Bobigny (Seine-Saint-Denis). Mais pour les policiers de Sarcelles, l’enquête s’est poursuivie avec la découverte de nouveaux faits pouvant leur être attribués. Des agressions commises, comme les autres, souvent à la descente des bus de la RATP desservant Sarcelles à proximité de la cité des Poètes et aux alentours des lycées de Sarcelles. Les mineurs agissent à deux ou trois et commettent parfois plusieurs agressions dans la journée. Les enquêteurs ont repris toutes les plaintes pouvant être liées au trio et ont recontacté les victimes.

Au final, ils ont pu impliquer les jeunes pour 16 nouveaux faits. Les ados ont reconnu leur implication pour certains d’entre eux, les victimes les identifiant à chaque fois formellement. Lycéens peu assidus, les trois jeunes ont été de nouveau déférés à la justice de Seine-Saint-Denis hier soir. 

Le Parisien

Les commentaires sont fermés.