Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 27 avril 2012

Fred Royer : "Dans les concours, il y a trop de blanches"

miss_black_france_2.jpgLa première élection "Miss Black France" se déroulera samedi à Paris avec le soutien du Conseil représentatif des associations noires (Cran), ont annoncé les organisateurs estimant que "l'élection Miss France n'est pas assez représentative".


Sélectionnées sur casting parmi 1.000 candidatures provenant de toutes les régions françaises, dix-huit jeunes femmes noires de 17 à 28 ans sont en lice.
"L'élection +Miss France+ n'est pas assez représentative de la population française d'aujourd'hui. Il y a très peu de candidates noires. Notre élection a pour objectif de mettre la lumière sur ces femmes extrêmement nombreuses et que l'on voit peu aussi dans les médias", a indiqué le journaliste et animateur Fred Royer, créateur de "Miss Black France".

"Les candidates sont très concernées par les problèmes de visibilité et de discrimination. L'élection restera toutefois un événement glamour et élégant avec des défilés en robes du soir et en tenues de bain", a ajouté Fred Royer.

La chaîne Trace Urban et les radios Africa N°1 et Tropiques FM comptent parmi les partenaires de "Miss Black France", opération soutenue aussi par Geneviève de Fontenay.

"La France d'aujourd'hui, c'est la mixité, et elle doit être mise en avant de toutes les manières possibles, surtout en ces temps électoraux difficiles", estime la "dame au chapeau".

"Lorsque Sonia Rolland a été élue Miss France en 2000, elle a contribué à changer le siècle : c'était un message qui remplaçait tous les discours des hommes politiques. L'élection Miss Black France contribue à mettre en avant les canons de beauté contemporains", ajoute-t-elle.

En présence de Louis-Georges Tin, président du CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires), le jury réunira notamment les rappeurs Passi et Mokobé et les animateurs Vincent Mac Doom et Enora Malagré.

L'élection "Miss Black France" souhaite par ailleurs sensibiliser sur la drépanocytose, l'une des maladies génétiques les plus répandues (50 millions de personnes atteintes dans le monde), particulièrement fréquente dans les populations d'origine africaine subsaharienne, des Antilles, d'Inde, du Moyen-Orient mais aussi du bassin méditerranéen.

source : Le figaro.fr

http://www.m6replay.fr/#/info/le-1945/46660

Les commentaires sont fermés.