Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 17 avril 2012

À 16 et 21 ans, ils avaient agressé une femme enceinte pour sa voiture

Capture d’écran 2012-04-17 à 13.58.26.pngLes gendarmes de la brigade de recherche (BR) de Montmorency ont retrouvé la trace des deux malfaiteurs qui avait agressé une femme enceinte pour sa voiture. Les faits remontent à la nuit du 30 au 31 décembre dernier. Alors qu’elle rentre chez elle à Survilliers, aux environ de minuit, une femme enceinte de cinq mois est ceinturée. Ses agresseurs la jettent à terre, l’aspergent de gaz lacrymogène, et prennent la fuite en s’emparant de sa  Laguna qu’elle venait de stationner à proximité du square des Glycines.

 
Alerté par les , son mari, policier, est intervenu et a tiré en direction des agresseurs.

Les deux auteurs âgés de 16 et 21 ans

La voiture a été retrouvée un mois et demi plus tard en Seine-Saint-Denis. Elle donnera la possibilité aux enquêteurs de remonter jusqu’aux auteurs de l’agression. Les deux hommes, qui sont âgés de 21 et 16 ans, ont pu être identifiés par les enquêteurs. Originaires d’Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, ils ont été interpellés la semaine dernière par les gendarmes de la BR.
Le majeur a été déféré devant le tribunal correctionnel jeudi soir, dans le cadre d’une procédure de comparution immédiate. Il a été condamné à dix-huit mois de prison ferme et a été incarcéré dans la foulée. Son complice présumé, mineur, a été mis en examen par un juge des enfants de Bobigny.

 

 source : Le Parisien.fr

Les commentaires sont fermés.