Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 08 décembre 2011

Argenteuil : Tué en pleine rue

argentuil meutre.jpgUn jeune de 20 ans est  hier après-midi devant le Monoprix du centre-ville d’Argenteuil après avoir été poignardé. Mortellement touché à l’abdomen, il s’est effondré alors que son agresseur prenait la fuite. Ce dernier était activement recherché hier soir par les policiers d’Argenteuil.

Il était un peu plus de 13 heures quand les faits se sont produits, apparemment à la hauteur du parking de la grande surface. 

 

« Ils l’ont tué ici! » montre un jeune en larmes, sur le parvis du Monoprix, alors que les policiers ont levé le dispositif qui bouclait le quartier.


Au moment des faits, la victime était en compagnie de trois amis. Tous s’apprêtaient à se rendre dans un café du quartier quand ils ont croisé un homme. Celui-ci, sans prononcer apparemment un seul mot, sans aucun avertissement, a sorti un couteau et en a donné un coup à la victime au niveau de l’abdomen. Le jeune homme a pu parcourir quelques dizaines de mètres, longer la façade du supermarché, avant de s’écrouler sur le passage protégé entre le Monoprix et le bar-tabac, sur la chaussée.

Alertés à 13h30, les pompiers et les médecins du Samu se sont déplacés sur les lieux du drame. Malgré les soins dispensés sur place, ils n’ont pas pu sauver le jeune homme. Il se trouvait en arrêt cardiorespiratoire à leur arrivée et devait décéder sur place des suites de ses blessures.

Selon les premiers éléments recueillis dans le quartier, l’homme au couteau a tenté de poursuivre des témoins de l’agression qui ont pris la fuite en empruntant le boulevard Maurice-Berteaux. L’homme n’a pas insisté lorsqu’il est passé devant la devanture d’une supérette, Leader Price express. Il a passé les portes pour essayer, semble-t-il, de se débarrasser de son couteau.

« Il est entré ici avec l’arme du , confie un employé du magasin. C’était un gros couteau de boucher. La lame devait mesurer une vingtaine de centimètres. » Selon ce témoin, l’homme a fait le tour du magasin et a essayé de dissimuler son arme dans le rayon des conserves. Cela a duré moins de deux minutes. « Il est entré ici de manière tout à fait naturelle. Comme un client normal, poursuit l’employé. C’est incroyable, après ce qui s’est passé, d’avoir un tel sang-froid! Il y avait déjà du monde dans le rayon, je pense que cela l’a dissuadé. Il est alors parti aussi sec avec le couteau. »

Les policiers d’Argenteuil étaient mobilisés hier soir pour tenter de retrouver au plus vite l’auteur du coup de couteau mortel. L’enquête n’avait pas encore permis hier soir de déterminer le mobile de l’agression, mais il semble que la victime et son  se connaissaient.

Le Parisien

Les commentaires sont fermés.