Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 21 novembre 2011

L'obstination des couleurs

L'extrême droite que nous sommes, mais qui ne s'est jamais défini ainsi, est coupable de tout dans le monde, nous le savons bien.

La crise, les viols, l'immigration, le chômage, l'insécurité, les braquages, les meurtres, l'effondrement du système éducatif, les lacunes de la justice, l'ouverture des frontières, la désindustrialisation, l'islamisation, les immigrés dans les cités, tout ça, c'est la faute de l'extrême droite raciste, xénophobe, nazie et pétainiste. 

Pourtant, Dieu sait que la persécution est féroce. La liberté d'expression est constamment baffouée. Anéantissement de la vie médiatique pour les uns (Dieudonné, Alain Soral, Zemmour, Ménard), prison pour les autres (Reynouard, Faurisson...) le plus souvent pour de simples propos "politiquement incorrects". 

Pendant ce temps, les Rokhaya Diallo et Patrick Lozès comptent. Dans les médias, partout, cette même obstination de compter, de se plaindre, de créer des associations communautaristes et racistes (Conseil Représentatif des associations noires, collectif anti-négrophobie...).

Ce sont nous les racistes mais eux qui sont sans cesse obnubilés par les couleurs ou les religions. 

Nous pourrions pourtant nous indigner de la sur-représentation des noirs dans la sécurité, dans le football, ou bien encore dans l'athlétisme, mais ho non, sacrilège !

Ne se sentiraient-ils pas pleinement français ? Considéraient-ils que c'est la couleur de peau qui déterminerait leur vote ? Ne se sentent-ils pas bien représentés par les gauchistes qui font plus pour eux que pour les vrais français ? 

Si ils veulent vivre dans un pays de leur couleur et de leur religion, à vrai dire nous n'avons qu'un conseil à leur donner, "Retournez chez vous !", car tel est aussi notre volonté. 

 

Commentaires

moi je l'aime bien Colbert, je n'ai aucun problème avec ce qu'il a pu dire ou écrire :)

Écrit par : rien | mercredi, 30 novembre 2011

Les commentaires sont fermés.