Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 27 octobre 2011

"Inimaginable ailleurs. En Russie peut être !"

rmc_bourdin_co.jpgL’intervention télévisée de Nicolas Sarkozy ce soir a provoqué la colère de Jean-Jacques Bourdin. Il dénonce la manière dont elle a été organisée.

D’un tweet furieux, Jean-Jacques Bourdin a vertement critiqué la façon dont a été organisée l’émission qui sera diffusée ce soir sur TF1 et France 2. Dès 20h15, Jean-Pierre Pernaut et Yves Calvi interrogeront Nicolas Sarkozy sur la crise européenne. Cette intervention télévisée du chef de l’État a inspiré le commentaire suivant à Jean-Jacques Bourdin : « Sarkozy à la TV: Colère !, s’est-il indigné sur Twitter. Il choisit les journalistes, son ami Lagardère produit. A quel prix ? Inimaginable ailleurs. En Russie peut-être ! » Une indignation qui mérite quelques explications...


Comme le rapporte Le Monde, l’Elysée a mis sur pied un dispositif sur mesure pour la première longue intervention télévisée du président depuis huit mois. Contrairement aux habitudes, l'émission ne sera par produite par TF1 ou France Télévisions, mais par Maximal Productions, une société privée appartenant au groupe Lagardère, dont le patron (Arnaud Lagardère) est réputé proche du chef de l’État. Le réalisateur de l’émission ? Renaud Le Van Kim (Le Grand Journal de Canal +) qui avait mis en scène l’investiture de Nicolas Sarkozy à la tête de l’UMP en 2004 ainsi que plusieurs meetings de la campagne du futur président en 2007.

Enfin, c’est l’Élysée qui a choisi les deux intervieweurs. Une situation devenue banale selon Jean-François Téaldi, délégué syndical central CGT à France Télévisions, qui a déploré dans le Monde « la mauvaise habitude qu'ont pris tous les présidents politiques de choisir leurs intervieweurs ». Voilà tout ce que Jean-Jacques Bourdin a tenté de résumer en un tweet.

source : voici.fr

Les commentaires sont fermés.