Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 12 mai 2015

Grand succès pour l'hommage à Sainte Jeanne d'Arc

Plusieurs milliers de personnes ont rendu hommage à Sainte Jeanne d'Arc dimanche dernier à Paris à l'appel de Civitas lors du traditionnel défilé auquel participait France Action Jeunesse.

Sous un soleil resplendissant, la manifestation a commencée place Saint Augustin autour d'animations médiévales (combats de chevaliers...) avant que différentes personnalités de notre famille politique prennent la parole afin de rappeler ce qu'incarne Jeanne d'Arc à leurs yeux et l'importance de lui rendre hommage en ce deuxième dimanche du mois de mai.

Ensuite, le cortège s'est élancé en direction de la place des pyramides où Alain Escada et l'Abbé Beauvais ont terminé cet hommage par des interventions revigorantes.

jeanne d'arc,paris,civitas,escada,hommage à jeanne d'arc

 

mardi, 31 mars 2015

La fête des Rameaux, début de la Semaine Sainte

carême, rameaux, semaine Sainte, FSSPX
Bulletin paroissial, Centre Saint-Joseph, Avril 2014
Abbé Pierre Roy, fsspx
Des jours bénis
 
La Semaine Sainte chaque année nous apporte son cortège
de bénédictions. Il semble que toute l’attention de l’Église est
concentrée sur ces jours bénis entre tous, et la piété de celui qui
s’applique à suivre les offices qui lui sont proposés ne peut s’en
trouver qu’accrue et approfondie.
Le Dimanche des Rameaux nous conduit à Jérusalem. On y
voit le Sauveur monté sur une ânesse, acclamé par le peuple
comme le Roi des Juifs : « Les enfants des Hébreux, ayant en
main des rameaux d’olivier, s’exclamaient en disant : Hosanna,
Fils de David, béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ».
Les fidèles processionnent avec les palmes bénies qu’ils glisse
-
ront au bras des crucifix de leur maison en gage de protection.
La sainte procession arrive aux portes de l’Église. Un groupe
de chantre entonne le chant « Gloire, louange et honneur à
Vous, ô Christ-Roi, Rédempteur, à qui les enfants ont chanté
un pieux hosanna. Le Peuple hébreux avec des rameaux vint
au-devant de Vous. Nous voici à notre tour avec des prières,
des vœux et des hymnes. Vous avez aimé ses chants : que
3
notre hommage aussi vous plaise. Tout amour vous réjouit,
Roi de bonté, Dieu de pardon. »
Le Jeudi-Saint présente une composition unique de joie et de
tristesse. L’institution du sacerdoce, le don extraordinaire de
l’Eucharistie embaument nos cœurs qui pressentent déjà dans
la liturgie de l’Église, par le dépouillement des autels, la douleur
extrême de la Passion qui vient. L’évêque, au cours de la messe
chrismale, confectionne les Huiles Saintes qui, toute l’année
durant, feront descendre la grâce du Tout-Puissant sur les fronts
des catéchumènes et des nouveaux baptisés, ainsi que sur les
membres endoloris des mourants. Huile qui consacrera égale
-
ment les mains des jeunes prêtres, leur donnant le pouvoir de
consacrer le pain et le vin en mémoire de Jésus, la tête des nou
-
veaux évêques, leur conférant le pouvoir de régir l’Église de Dieu
en vue du salut éternel de nos âmes par une consécration de leur
être tout entier.
Le Vendredi-Saint, l’Église revêt ses vêtements de douleurs. La
cérémonie commence par une prostration du prêtre au pied de
l’immense majesté de Dieu, semblant un aveu de sa petitesse
devant l’abîme d’amour manifesté par le Christ dans sa Passion
endurée pour réparer nos péchés. Le récit de la mort de Jésus est
marqué d’une solennelle gravité. « Crucifie-le! Crucifie-le! » crient
nos fautes volontairement commises et pleinement assumées.
L’Église arrive au terme de son grand carême. Elle sent le besoin
d’adresser encore ses supplications à Dieu pour la Sainte Église
de Dieu et pour notre Saint Père le Pape. Elle prie aussi pour
tous les évêques, prêtres, diacres, sous-diacres, acolytes, exor
-
cistes, lecteurs, portiers, confesseurs, vierges, veuves et pour
tout le saint peuple de Dieu. Pour tous les chefs d’État et pour
tous ceux qui partagent leur pouvoir et leurs responsabilités, elle
élève ses mains. Pour les catéchumènes elle pousse des gémis
-
sements. Elle demande à Dieu qu’il veuille bien purger le monde
de toute erreur, dissiper les maladies, chasser la famine, ouvrir
les prisons, rompre les liens des captifs, accorder aux voyageurs
4
Bulletin paroissial, Centre Saint-Joseph, Avril 2014
un heureux retour, rendre la santé aux malades et accorder aux
navigateurs un port salutaire. Même les hérétiques et les schis
-
matiques, ainsi que les Juifs perfides et les païens, trois groupes
de personnes qui ont été pour l’Église sainte l’objet de tant de
souffrances, ne sont pas exclus de ses supplications.
Le Samedi-Saint, les membres de l’Église militante se ras
-
semblent autour du feu nouveau. Quelle émotion s’empare alors
de nos cœurs devant les attributs du Christ énumérés dans le
silence de la nuit, sans chant d’aucune sorte, comme toujours
quand l’Église prononce les mots les plus solennels de sa litur
-
gie. « Le Christ hier et aujourd’hui... Principe et fin... Alpha et
Omega... C'est à lui qu'appartiennent le temps et les siècles... À
lui gloire et puissance pour les siècles des siècles..." La colonne
de cire, image du Christ, pénètre dans l’obscurité de l’église,
chassant les ténèbres et l’angoisse qui la remplissent toujours
depuis les récits du Vendredi-Saint. Les origines de l’humanité
sont racontées dans les leçons et les répons. Il y est dit combien
l’humanité pécheresse avait besoin de cette nuit très sainte, avec
combien d’espérance elle l’a attendue, et combien son espérance
n’a pas été déçue. Mais devant la beauté du mystère qui se dé
-
roule, l’Église laisse éclater sa joie : « Que désormais la multitude
des anges du ciel exulte! » Le prêtre bénit l’eau nouvelle qui cou
-
lera pour la rédemption des hommes. Il ne peut s’empêcher de
demander à Dieu une abondante moisson de nouveaux disciples
pour le Christ.
Enfin vient la minuit. Les cloches et les orgues, silencieux depuis
le soir du Jeudi-Saint, laissent éclater toute la joie qu’ils ont
conservée pour cette nuit unique. La Rédemption des hommes
est accomplie, le soleil se lève : rien ne pourra ternir l’œuvre
accomplie par le Christ Sauveur.

vendredi, 20 mars 2015

Les Français blancs n'existent pas !

agrif,racisme anti-blanc,racisme anti-françaisLes «Français blancs dits de souche» ne constituent pas un «groupe de personnes» au sens de la loi française, a estimé jeudi le tribunal correctionnel de Paris, qui a relaxé un rappeur et un sociologue attaqués pour racisme anti-blanc par une association.

 

 

 Le parquet avait requis la relaxe.

La 17e chambre estime dans une décision que la notion «ne recouvre aucune réalité légale, historique, biologique ou sociologique», que «la blancheur ou la race blanche» n'est «en aucune manière une composante juridique de la qualité des Français» et que «les Français blancs dits de souche ne constituent pas un groupe de personnes» au sens de la loi de 1881 sur la liberté de la presse, qui régit principalement la liberté d'expression en France.

Lire la suite

mardi, 03 mars 2015

Les frères de la bonne mort

Alors que les consciences sont soigneusement préparées à un vote prochain sur l’euthanasie en France - quoi qu'en disent actuellement les responsables politiques de notre pays - Alain Escada est venu tenir une conférence à l'invitation de France Action Jeunesse pour expliquer qui porte ce projet et quels sont les motivations et les origines politiques, religieuses et philosophiques des défenseurs "du droit à mourir dans la dignité".

 

jeudi, 19 février 2015

Tous des fascistes !

« Islamo-fascisme ». C’est le dernier grossier amalgame de M. Padamalgam. C’est « l’Almanach Wehrmacht », selon l’amusante formule de Nicolas Gauthier sur BD Voltaire. Voilà le niveau de réflexion politique du chef de notre gouvernement sur la menace qui poursuit son avancée et ses carnages en France, en Europe. Pendant que cette grande conscience nous sert sa philosophie de bazar (« fascisme », « apartheid ») avec une rare lâcheté doublée d’une angoissante incompétence, il n’agit pas.

Lire la suite

mardi, 17 février 2015

Reportage : Les écoles indépendantes

En France, des parents s'organisent pour édifier des écoles permettant à nos chers enfants de grandir dans un cadre sain et de s'instruire à partir de méthodes qui ont fait leur preuve. TV libertés a réalisé un reportage sur ces écoles dites "hors contrat" qui permettrons demain de mener la contre-révolution.

 

mardi, 03 février 2015

Rappel : Quest ce qu'être Français ?

mercredi, 21 janvier 2015

Marche pour la vie : 25 janvier 2015 à Paris

Retrouvez la bande-annonce de la Marche pour la Vie, qui se tiendra ce dimanche à Paris. Le départ sera place de la Bastille à 13h30, et l’arrivée sera place de l’Opéra.
Pour la promotion d’une culture de vie et d’une véritable, solidarité humaine, contre le dérèglement bioéthique, l’avortement et l’euthanasie, rejoignez les cortèges de la Marche pour la Vie !

Hausse spectaculaire du nombre de djihadistes "français"

PHOde79157e-a0d3-11e4-b035-bd0c74bce8d0-805x453.jpgLe nombre global de Français et résidents impliqués dans le djihad est passé de 555 à 1281 entre le 1er janvier 2014 et le 16 janvier dernier, soit un bond de 130% en un an. La France forme le plus gros bataillon des volontaires européens.

«Il ne se passe pas une semaine sans que l'on enregistre entre dix et quinze cas supplémentaires», grimace un policier spécialisé.

Toujours d'après ce bilan confidentiel arrêté à vendredi dernier, pas moins de 393 Français et personnes censées vivre en France sont désormais partis combattre en Syrie avant que la police puisse les intercepter. Soit une progression de 75 % par rapport au 1er janvier 2014, lorsque les services avaient déjà enregistré la présence de 224 djihadistes tricolores engagés sous la bannière noire de Daech ou de Jabhat al-Nosra.

Désormais, 240 djihadistes français ont quitté la Syrie, parfois épouvantés par la rudesse des combats, les décapitations et les crucifixions auxquelles ils assistent. Présentant des signes de choc post-traumatique analogues à ceux des vétérans de la guerre du Vietnam, ces soldats perdus et écœurés sont surveillés comme le lait sur le feu.

Lire la suite

lundi, 19 janvier 2015

Islamisme : Les patriotes réduit au silence

Hier une manifestation devait avoir lieu à l'initiative de Riposte laïque et Résistance républicaine place de la Bourse à Paris pour « exiger l’expulsion de tous les islamistes de France ». Cette manifestation a été interdite par la Préfecture de Paris et les personnes qui souhaitaient s'y rendre ont été pourchassés toute la journée par les forces de police.

Pendant ce temps, une manifestation d'extrême gauche et de musulmans avait lieu place des innocents à Chatelet au cris de "Allah Akbar" avec la complaisance des pouvoirs publics.

Notons enfin qu'à Nantes, le film "l'Apôtre" qui raconte la conversion d'un musulman au catholicisme a été déprogrammé par crainte d'attentat. 

Voilà la liberté d'expression en France.

Les patriotes encerclés par la police :

10427350_1591462647756157_7549506340619883082_n.jpg

 

mercredi, 14 janvier 2015

La journée des dupes

Attention_manipulation.jpgUn mensonge historique. — « C’est en déconnectant le peuple du monde réel, en le faisant vivre dans un monde fait de stéréotypes idéologiques, que l’on asservit les foules ».

Cette situation de crise a permis au gouvernement, en perdition dans les sondages et dédaigné dans la sphère internationale, de remonter en scène et redorer son blason (pour un temps). En dépit de la tristesse de l’événement nous avons pu surprendre « nos élites » tout sourire, sous les feux de la rampe qui ne se révèlent pas suffisamment éblouissants pour dissimuler les failles d’un numéro d’illusionniste.

Lire la suite

lundi, 12 janvier 2015

Les dessous de l’opération « Charlie ».

charlie hebdo, je suis charlie, je ne suis pas charlie, munipulation« Jamais, en effet, on n’avait assisté à une telle opération d’endoctrinement des masses. »

Les événements dramatiques que vient de connaître notre pays revêtent une dimension particulièrement spectaculaire. Celle-ci cependant ne résulte pas des attentats eux-mêmes mais de l’exploitation ahurissante qui en a été faite par le Système. Jamais, en effet, on n’avait assisté à une telle opération d’endoctrinement des masses. Exploitant l’émotion légitime de nos compatriotes, la classe politique et médiatique a manipulé les esprits au point d’abuser beaucoup de Français sincères. Elle a aussi instrumentalisé tous les patriotes qui s’étaient mobilisés contre l’islamisation de notre pays.

Lire la suite

Union nationale ? Non : sidération, récupération et manipulation

Marche républicaine, Charlie Hebdo, Hollande, je suis Charlie

« Le défilé du 11 janvier fut ainsi un éloquent symbole de l’unanimisme cosmopolite de la superclasse mondiale servie par les médias de propagande ».

Hollande est un grand président. Il va remonter dans les sondages. L’attaque contre Charlie Hebdo et l’hyper casher de Vincennes sont des aubaines pour lui. Le voici devenu père de la nation, l’artisan d’un nouveau consensus français : « Ensemble », et le président autour duquel la planète se presse. Mieux que l’Union nationale, l’Union mondiale ! Chapeau, l’artiste !

Lire la suite

vendredi, 09 janvier 2015

Ayaan Hirsi Ali : «Pas d’amalgame? Cet argument est caduque. On ne peut plus dissocier la violence du coran et de Mahomet» (Vidéo)

 charlie,terrorisme,islam,islamistesAyaan Hirsi Ali, femme politique d’origine somalienne et de culture musulmane, mondialement connue pour sa lutte contre l’oppression des femmes par l’islam,  a réagi aux attentats contre Charlie Hebdo :

 

 

Dès que les musulmans se sentent « offensés », ils sont défendus par toute la classe politico-médiatique, les associations etc, qui les prennent — en quelque sorte — « en pitié », les plaignent, les défendent. Pour sortir de cette équation,  il faut exercer à l’égard des musulmans un amour exigeant, et sévère, qui aborde les vraies questions. Et qui remette en cause ces valeurs dans l’islam qui posent problème.

L’argument que l’on entend en permanence, selon lequel il ne faut pas faire d’amalgame, que ces terroristes ne sont pas musulmans etc , est caduque. Cet argument n’a plus aucune valeur. Il y a un lien très évident et très clair entre ce qui se passe à Paris, au Pakistan , au Nigeria, en Syrie etc. On ne peut plus dissocier toute cette violence  de l’islam, du prophète Mahomet, ou du Coran.

Et c’est seulement quand on aura reconnu cela, quand on sera sur le terrain des idées, que l’on pourra peut-être trouver un moyen de combattre cette idéologie. »

Foxnews

(Voir la vidéo sur Fox News)

—————-

Complément : quelques déclarations effectuées par Ayan Hirsi Ali par le passé :

  • «Il n’y a pas de cohabitation possible entre l’islam et l’Occident».
  • «Le multiculturalisme est une théorie inconsistante»
  • «Le Prophète a demandé la main d’une petite fille de 6 ans et le mariage a été consommé quand elle a eu 9 ans. C’est ce qu’on appelle un pédophile.»
  • «L’Occident a essayé différentes manières de convertir, assimiler et séduire les Musulmans vers la modernité. Aucune de ces approches n’a réussi. Pendant ce temps, notre vénération pour la raison fait de nous des proies faciles pour un prédateur sans pitié, malhonnête et extrêmement agressif.»

Source de ces déclarations

Non, je ne suis pas Charlie !

je-ne-suis-pas-charlie.jpg

« Non, je ne suis pas Charlie. » Et je ne crois pas qu’il faille se sentir obligé de répéter cette phrase toute faite comme une incantation pour avoir le droit d’exprimer sa compassion, de plaindre les victimes et les familles, de dire son inquiétude.

Je ne suis pas Charlie parce que ce serait faire injure aux policiers qui sont morts, eux aussi. Ou alors, il faudrait dire également « je suis flic ».

Je ne suis pas Charlie, parce que j’en ai toujours détesté le contenu, et que je n’envisage pas de le prendre aujourd’hui à mon compte. Pour être solidaire de leur calvaire, pour être indignée par ces sordides exécutions, la France entière n’est pas forcée de s’identifier à Charlie Hebdo.

Lire la suite

jeudi, 11 décembre 2014

Eric Zemmour : "On ne dira bientôt plus Noël"

mercredi, 10 décembre 2014

Christian Le Lann : "Adieu poire, merlan, collier, araignée, échine, plat de côtes"

699330-800px-decoupe_boeuf.jpgTRIBUNE

Les dénominations des morceaux de viandes bovine et ovine, dans les grandes surfaces, vont être remplacées par un classement à base d’étoiles et des termes génériques («à mijoter», «steak», etc.) Ce système, qui prétend simplifier l’étiquetage et menace de s’étendre, fait disparaître un pan entier de notre culture.

La France est une exception. Une exception culturelle.

Lire la suite

vendredi, 05 décembre 2014

[COLLOQUE] « Pour un nouveau régime », le 6 décembre à Paris

visuel-1-184bb.png

vendredi, 28 novembre 2014

Soutenons les agriculteurs contre le gaspillage des terres agricoles !

ILS SONT ARRIVÉS TÔT avec leurs tracteurs, hier matin, derrière le centre Leclerc. Trente cultivateurs du Val-d'Oise et des Yvelines ont investi un terrain de 5 ha en jachère, situé au croisement des routes de Dieppe et d'Ennery et préempté par la commune d'Osny, pour une opération nationale intitulée « Stop au gâchis foncier, les Jeunes agriculteurs Ile-de-France Ouest en action pour sauver leurs terres agricoles ». « Nous venons symboliquement cultiver du blé sur 2 ha de ce champ, explique Pierre Bot, le secrétaire général du syndicat pour le Val-d'Oise, les Yvelines et l'Essonne. »

source : le parisien

Retrouvez nos articles sur le sujet :
http://faj.hautetfort.com/apps/search/?s=terres+agricoles

Jacques Bompard demande pardon pour les victimes de l'avortement (vidéo)

L’Assemblée nationale vient d’adopter une proposition de résolution faisant de l’avortement un droit fondamental.

Parmi les sept députés (Jean-Christophe Fromantin, Xavier Breton, Jean-Frédéric Poisson, Nicolas Dhuicq, Yannick Moreau, Olivier Marleix, Jacques Bompard) s’étant opposé à ce texte, le député du Vaucluse Jacques Bompard s’est distingué par un discours d’une extrême justesse. Qu’il en soit ici remercié :

Lire la suite