Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 11 avril 2015

FAJ reçoit Jean-Yves Dufour le samedi 11 avril 2015 (MÀJ)

(11/04/15) Le local où doit se tenir la conférence de ce soir a été vandalisé cette nuit par des militants de l'anti-France, qui à défaut de pouvoir nous opposer des arguments cohérents dans le cadre d'un débat politique, préfèrent utiliser l'intimidation et le vandalisme quand ce n'est pas la caricature.

Loin de nous impressionner, cet acte de dégradation renforce au contraire notre détermination à défendre une cause que nous savons juste et vraie. La conférence de ce soir est donc maintenue.

 

jean-yves dufour,faj,jérémy thebault

 

mardi, 31 mars 2015

Départementales dans le Val d'Oise : "L'heure du triomphe pour la droite"

C’est une victoire écrasante pour la droite. A l’issue du second tour des élection départementales, les électeurs du Val-d’Oise ont conforté très largement sa majorité. Ce dimanche soir, seize cantons sont aux mains de la droite (UMP-UDI et Divers droite) et cinq sont dirigés par la gauche (PS et divers gauche).

 Présent au second tour dans seize cantons, le FN ne parvient pas à transformer l’essai. Il n’a aucun élu.

 A noter que l’UMP remporte les deux cantons de Cergy tandis que le PS s’offre deux des trois cantons d’Argenteuil (2 et 3).

Jeudi prochain, les 42 élus (32 de droite et 10 de gauche) vont se trouver autour de la table, au conseil départemental, pour élire le président. Arnaud Bazin (DVD), le président sortant, élu sur le canton de l’Isle-Adam, devrait sans surprise reprendre les rênes du Département.

source : le parisien

mardi, 24 mars 2015

Face au FN, le "front républicain" se met en place à Goussainville

UMPS-MPI.jpgDès l’annonce des résultats à Goussainville, le socialiste Luc Broussy appelait « à voter UMP » au 2e tour pour faire barrage au FN.

 

Ce mardi, le conseiller sortant a été suivi par les candidats communistes mais aussi par Alain Louis, maire (DVG) de Goussainville, et son 1er adjoint Badr Slassi. Leur message de soutien s’affiche désormais sur les panneaux des candidats UMP Anthony Arciero et Isabelle Rusin, ce qui a fait enrager le FN. « Libres et adultes, les électeurs n’ont pas à être considérés avec mépris. Ils n’ont aucun ordre à recevoir et feront leur choix en leur âme et conscience », s’exclame le candidat frontiste Christophe Crédeville. Elisabeth Hermanville (DVD) refuse toujours de s’exprimer.

source : le parisien

 

Départementales : Le Front National premier parti du Val d'Oise

Le PS s’est réveillé avec la gueule de bois lundi matin, tandis que le FN n’est pas encore descendu de son nuage. Avec un score départemental de 24,78 % et l’assurance d’avoir 16 binômes au second tour sur 21 cantons, le parti de Marine Le Pen réalise une percée historique.

Au précédent renouvellement des 39 cantons (avant redécoupage) par moitié, le FN était au second tour dans 2 cantons en 2008 et dans cinq en 2011. Cette fois, le parti  fait presque jeu égal avec l’UMP-UDI, présent au second tour dans 17 cantons. Pourtant, il mise sur l’élection de peu de conseillers et peut-être même d’aucun. « L’assemblée qui sera élue ne sera pas le reflet du vote des électeurs, prévient déjà Alexandre Simonnot. Nous ne serons pas représentés à la hauteur de nos résultats."

Au PS, qui comptait jusqu’alors 18 conseillers généraux (trois de moins que la droite) c’est l’hécatombe avec 23,08 % des voix. Encore en lice, dans 9 cantons, le parti présidentiel pourrait compter ses binômes élus sur les doigts d’une seule main, dimanche prochain. « On est à la mi-temps d’un match mal engagé, estime le premier fédéral du PS, Rachid Temal.

source : le parisien

 

Capture d’écran 2015-03-24 à 17.36.00.png

• 12 duels UMP-FN : Argenteuil 1, Deuil-la-Barre, Domont, Fosses, Franconville, Garges-les-Gonesses, Goussainville, Herblay, L’Isle-Adam, Pontoise, Saint-Ouen-l’Aumône, Taverny.

• 5 duels PS-UMP : Argenteuil 2, Cergy 1, Cergy 2, Ermont, Montmorency.

• 4 duels PS-FN : Argenteuil 3, Sarcelles, Vauréal, Villiers-le-Bel.

mardi, 03 mars 2015

Cergy : Agréssée sexuellement par un "roumain" de 24 ans

Photo-Cergy-3-Fontaines-Ext.jpgNous aurions pu relater dans cet article des dizaines d'agressions et de délits en tout genre qui ont eu lieu cette semaine dans le Val d'Oise mais nous en avons choisi un seul, révélateur du chaos dans lequel est plongé notre pays et qui démontre la nécessité d'organiser une riposte, ce à quoi s’emploie France Action Jeunesse avec les moyens qui sont les siens, tout simplement parce que ces fait sont inacceptables.

Aujourd'hui, c'est une "fille de 24 ans", demain ça sera peut être votre sœur, votre femme, votre mère.

Cette semaine donc, c'est une jeune Française de 24 ans qui en rejoignant sa voiture sur le parc de stationnement des Arcades  avenue des 3 Fontaines à Cergy s'est fait agressée sexuellement.

Elle est abordée par un individu qui sans dire mot, lui lève sa jupe et lui baisse son collant avant de tenter de lui toucher le sexe rapporte La Gazette du Val d'Oise. La scène se déroule vers 16h ! La jeune femme se débat et se met à hurler. Dieu merci, ce jour là, deux hommes interviennent. L'un d'eux plaque l'individu au sol tandis que le second alerte la police. L'homme de 24 ans d'origine "roumaine" a été interpellé. Mais attention, pas d'amalgames !

dimanche, 15 février 2015

Eragny : Des tags pro-terroristes à l'école

4528293_11-1-856876102_545x460_autocrop.jpg

«Je suis Charlie Coulibaly», «Vive Kouachi Mohamed Merah»… Les responsables de l’école des Dix Arpents à Eragny (Val d'Oise) ont eu ce jeudi matin la désagréable surprise de découvrir ces tags inscrits au feutre bleu sur la porte de l’établissement, et faisant notamment l’apologie des auteurs de l’attentat perpétré contre l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo.

 Le maire (UMP) Thibault Humbert s’est rendu sur place dans la matinée. Des faits identiques étaient déjà survenus la semaine dernière, dans une autre école de la ville. Dans les deux cas, la municipalité a décidé de déposer plainte.
 
source : le parisien

mardi, 10 février 2015

FAJ reçoit Alain Escada jeudi 26 février 2015 à Conflans

 

alain escada,faj,conflans 

lundi, 09 février 2015

Sarcelles : « ceux qui parlent de mixité sociale la veulent pour les autres »

Nous avons choisi ce soir de nous intéresser à Sarcelles dans le Val-d’Oise, en région parisienne. Une ville qui connaît depuis quelques années un repli communautaire.

via fdesouche

mardi, 27 janvier 2015

Violée par deux racailles après s'être endormie dans le RER A

viol,rer aLes faits remontent au 18 janvier dernier. Une jeune femme de 21 ans, qui s'était endormie dans le RER A, aurait été violée par deux hommes entre les gares Charles-de-Gaulle-Etoile (Paris) et Cergy-Préfecture (Val-d'Oise), rapporte ce mardi Le Parisien. Les deux suspects, deux jeunes hommes de 18 et 20 ans, ont été arrêtés et déférés pour viol en réunion. Ces derniers ont été placés en détention provisoire.

Prise en charge par un agent SNCF

Se réveillant sur la banquette où elle s'était endormie, la jeune femme a surpris l'un des agresseurs en train de la violer tandis que l'autre venait de lui voler son téléphone portable, raconte le quotidien. La scène a été filmée par les caméras de vidéosurveillance de la rame. Choquée par ce qui venait de se passer, la victime a quitté la rame prématurément en gare de Cergy-Préfecture, où elle a trouvé refuge auprès d'un agent de la SNCF.

source : http://www.metronews.fr/info/val-d-oise-endormie-dans-le-rer-a-elle-est-victime-d-un-viol/moaA!otguHKpKSPrDk/

mercredi, 21 janvier 2015

Taverny : Un homme tué par balle en pleine rue

4463201_ide-valoise-taverny.jpgUn homme de 28 ans, connu des services de police, a été tué par balle en pleine rue lundi soir à Taverny. La victime a été prise pour cible peu avant 22h30, alors qu'elle se trouvait dans une rue pavillonnaire située près de la gare de Vaucelles.

 
Touché au niveau du dos et de l'abdomen, le jeune homme a été pris en charge par les pompiers. «Il est décédé pendant son transfert à l'hôpital».

Le jeune homme «a reçu plusieurs balles», «sans doute de calibre 7,65 mm». Le ou les agresseurs sont parvenus à prendre la fuite à bord d'une voiture.

source : le parisien

vendredi, 19 décembre 2014

Arbre de la "Révolution" : "Leur condamnation n'entamera pas ma détermination"

Communiqué de presse de Jérémy Thebault

Président de France Action Jeunesse

 

 

2383667218.JPGLe 29 mars 2013, j’ai abattu à Berthenonville dans l’Eure, l’arbre de la « liberté » planté lors des commémorations du bicentenaire de la Révolution.

 

J'ai commis ce geste de réparation et de justice afin de faire connaître et reconnaître ce que l'on appelle le « génocide Vendéen ».

Ce génocide fut orchestré par le régime républicain entre 1793 et 1796. Il est responsable de la mort de plusieurs centaines de milliers de personnes dans des circonstances effroyables.

 

J'ai également commis cet acte pour m'attaquer à ce que Reynald Secher nomme le « mémoricide », c'est à dire la volonté des responsables de ce génocide de nier et de relativiser leur crime allant même jusqu'à faire passer les Vendéens pour les bourreaux.

 

Ce mercredi 17 décembre, j'ai été condamné par la cour d'Appel de Rouen à un mois de prison avec sursis, 500 euros d'amende, 1 400 euros de dommages et intérêts ainsi que 420 euros de frais de justice.

 

À travers cette condamnation, les tenants de l'histoire officielle ont sali une nouvelle fois la mémoire des victimes du génocide et entretenu le mémoricide.

 

Cependant, ce verdict n’entamera pas ma détermination à faire reconnaître le génocide Vendéen. Il s'annonce même comme une victoire car cet arbre de la « liberté » dont l'existence même était une provocation n'existe désormais plus et la république a due se confronter au rappel des faits dont elle s'est rendue responsable durant la révolution.

 

Poursuivons la reconquête, parce que la vérité rend libre et que la liberté n'a pas de prix !

 

 

Pour soutenir  notre action, envoyez vos dons par paypal ci-dessous ou par chèque à l'ordre de "France Action Jeunesse" BP98544 - 95891 Cergy-Pontoise Cedex

Soutenez notre action ! 

 

samedi, 29 novembre 2014

Communiqué FAJ : L'église de Génicourt incendiée, halte à la Christianophobie !

Feu-eglise-de-genicourt-12-630x0.JPG

 

 

Communiqué de presse de Jérémy THEBAULT

Président de France Action Jeunesse

 

 

L'église de Génicourt incendiée :

Halte à la Christianophobie !

 

 

Dans la soirée du samedi 23 novembre 2014, « un ou des individus ont incendié l'autel et les fonds baptismaux » de l'église de Génicourt datant du Xve siècle.

 

« il y avait des traces d'effractions » confie le maire du Génicourt. Une enquête a été ouverte par la gendarmerie de Marines.

 

Peu importe les raisons qui ont poussé les individus à commettent ce geste, cet incendie, s'inscrit dans le cadre d'un climat de Christianophobie incessant, quelques jours après la profanation de la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg par une Femen.Feu-eglise-de-genicourt-8-630x0.JPG

 

Comment s'étonner en effet de cette Christianophobie, dès lors que les responsables de ses actes sont soit relaxés, soit très légèrement condamnés, les incitant de fait à réitérer leurs gestes ?

 

 

Contre les atteintes insupportables à l'encontre de notre héritage et de notre religion, et puisqu'il n'y a rien à attendre des responsables politiques et de la justice, rejoignez France Action Jeunesse, et ensemble, défendons notre identité !

vendredi, 28 novembre 2014

Soutenons les agriculteurs contre le gaspillage des terres agricoles !

ILS SONT ARRIVÉS TÔT avec leurs tracteurs, hier matin, derrière le centre Leclerc. Trente cultivateurs du Val-d'Oise et des Yvelines ont investi un terrain de 5 ha en jachère, situé au croisement des routes de Dieppe et d'Ennery et préempté par la commune d'Osny, pour une opération nationale intitulée « Stop au gâchis foncier, les Jeunes agriculteurs Ile-de-France Ouest en action pour sauver leurs terres agricoles ». « Nous venons symboliquement cultiver du blé sur 2 ha de ce champ, explique Pierre Bot, le secrétaire général du syndicat pour le Val-d'Oise, les Yvelines et l'Essonne. »

source : le parisien

Retrouvez nos articles sur le sujet :
http://faj.hautetfort.com/apps/search/?s=terres+agricoles

samedi, 22 novembre 2014

Pontoise : Deux racailles agressent une dame de 67 ans "pour rigoler".

Pontoise, agression, insécurité, Val d'Oise, FAJLes deux ados sont tout juste âgés de 14 et 15 ans. Un âge qui ne les a pas empêchés de s’attaquer à une passante de 67 ans à Pontoise (Val-d'Oise) et de commettre une véritable tentative d’extorsion avant d’exercer des violences. «C’était pour rigoler» auraient aussi avancé les deux mineurs aux policiers chargés de l’enquête.

 

 

Les faits se sont produits mardi en début d’après-midi. Il est environ 14 heures, rue Saint-Jean, lorsque les ados accostent la passante qui habite la commune. Ils lui réclament son argent et son téléphone portable. Malgré les menaces, la victime n’entend pas céder. Mais l’un des deux jeunes lui porte un coup au niveau des genoux et la fait chuter au sol. Des policiers présents à proximité vont réussir à arrêter rapidement les deux agresseurs.

Devant les enquêteurs de la sûreté urbaine de Cergy, seul l’un des deux a reconnu avoir porté un coup, unique, à la passante. Une victime à qui le médecin de l’unité médico-judiciaire a délivré six jours d’incapacité. Selon elle, plusieurs coups ont été portés. 

Déjà connus pour des faits de violence, les deux adolescents originaires de Cergy et de Pontoise ont été déférés ce mercredi devant un magistrat du parquet des mineurs.

source : LeParisien.fr

lundi, 10 novembre 2014

Gonesse : Ils refusent de faire un constat et sortent la batte de base-ball

Samedi, à Gonesse, une voiture a été percutée à l’arrière par une Renault Clio. Il est 20 h 30. Les deux victimes, un homme de 47 ans et sa femme de 44 ans, exige qu’un constat soit réalisé avant d’essuyer un refus catégorique. Le ton monte et les deux hommes à l’origine de l’accident sortent une batte de base-ball et commencent à frapper le passager de l’autre voiture avant de prendre la fuite.

Touché aux bras et aux jambes, le quadragénaire a été transporté à l’hôpital. Il pourrait souffrir d’une fracture. La femme, psychologiquement très marquée, a également été hospitalisée. Dans le même temps, les policiers ont cherché à retrouver les deux suspects. Ils ont suivi leur trace et ont aperçu la voiture quelques minutes plus tard, stationnée dans la cité de la Grande-Vallée à Arnouville. Âgés de 20 ans et de 17 ans, les deux occupants étaient restés à l’intérieur du véhicule. Originaires de Saint-Denis et Pierrefitte, en Seine-Saint-Denis, ils ont été interpellés et placés en garde à vue.

Le Figaro

vendredi, 31 octobre 2014

Procès de l'arbre de la Révolution : Soutenez Jérémy Thebault

jeudi, 30 octobre 2014

Gonesse :Une femme enceinte blessée après le caillassage d'un bus

4249997_cif_640x280.jpgUne femme enceinte a été blessée à la tête suite à un jet de pierres, ce mardi soir, alors qu’elle se trouvait à bord d’un bus des Courriers d’Ile-de-France (CIF), à Gonesse.

La scène s’est produite dans la rue de Paris, peu avant 19 heures. Le chauffeur du bus, fortement choqué, a été pris d’un malaise. Les deux victimes ont été conduites au centre hospitalier de Gonesse.
Les jours de la passagère, qui ne souffre que de blessures légères, ne sont pas en danger.

D’après la CGT, les conducteurs des lignes 11 (qui relie Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis, à Goussainville, et qui a été visé par le caillassage) et 95-02 (qui relie Roissy RER à Montmorency) ont exercé dans la foulée leur droit de retrait. « Les salariés subissent des caillassages récurrents, dénonce Jamal Benkissaou, secrétaire du CHSCT des CIF, dans un communiqué.La direction n’apporte aucune solution, si ce n’est faire pression et menacer les salariés pour travailler dans un environnement dangereux. » Ce mercredi matin, le trafic a repris normalement.

Source

jeudi, 04 septembre 2014

Exigeons la fermeture du "Sainte Jeanne" (club échangiste de Cormeilles-en-Vexin)

Hebergeur d'image

 

Veuillez nous excuser, la pétition en ligne a été censurée par le site activism.com

Cergy : Un policier percuté volontairement par un mineur en moto

1045253814_small.jpgDimanche 31 août vers 18h, les policiers de la BAC de Cergy procédaient au contrôle de trois occupants d’une Citroën Saxo stationnée en double file rue du Pas-Saint-Christophe. Alors que ce banal contrôle était sur le point de se terminer, un jeune motard sur une moto de cross non homologuée est arrivé dans leur direction.

Avant de se trouver au niveau de la patrouille, le motard a soudainement ralenti, s’est mis à avancer doucement puis, alors qu’il était à 5 mètres des policiers, a soudainement accéléré en fonçant vers un fonctionnaire. Celui-ci, qui était devant la Citroën, se sentant agressé s’est saisi de sa matraque télescopique, mais n’a apparemment pas eu le temps de s’en servir pour écarter le danger. Car le motard l’a percuté en pleine face, projetant le jeune policier à 5 mètres de l’endroit de l’impact.

Lire la suite

mercredi, 27 août 2014

Argenteuil : Deux homme tués, l'un égorgé, l'autre décapité

4090149_argenteuil.jpgLes corps de deux hommes, l’un égorgé, l’autre décapité, ont été découverts dans l’appartement qu’ils partageaient. Un suspect est en garde à vue.

Le drame s’est produit dans un appartement situé à deux pas du commissariat. Selon les éléments recueillis par Europe 1, confirmant une information du Parisien, les policiers d’Argenteuil, dans le Val-d’Oise, ont découvert les corps de deux hommes, le premier égorgé, le second décapité, dans un appartement du centre-ville dans la nuit de mardi à mercredi.

Un coup de fil et une découverte macabre. Tout commence sur les coups de 3h30 du matin, par le coup de fil au commissariat d’un homme tenant des propos incohérents. Les policiers obtiennent une adresse, un appartement situé au 4e étage d’un immeuble du centre-ville d’Argenteuil, dans la même rue que leur commissariat. Les fonctionnaires se rendent alors sur place, et, dans une habitation aux pièces ensanglantées, font la macabre découverte des deux corps : deux jeunes hommes âgés de 25 et 26 ans.

Une crise de démence ? L’auteur du coup de téléphone et suspect présumé, un homme de 29 ans originaire de Trinité-et-Tobago (Caraïbes), a été interpellé et placé en garde à vue à l’antenne PJ de Cergy-Pontoise. L’hypothèse d’une crise de démence n’est pas exclue, le suspect en question souffrant d’une addiction à l’alcool et à la drogue. La culpabilité de cet individu n’est toutefois pour l’heure aucunement établie.

source : europe1.fr

D'après les premiers éléments de l', une bagarre a éclaté dans l'appartement situé au quatrième étage pour une raison qui est encore inconnue. 

"C'est épouvantable, réagit Georges Mothron le maire (UMP) d'argenteuil. Cela ne participe pas à une excellente image d'Argenteuil. Ce qui me navre c'est que c'est l'un des quartiers les plus calme de la ville".

source : le parisien


Le Figaro : « Selon une source proche du dossier, les trois colocataires, âgés de 25 à 30 ans, sont issus de la communauté antillaise anglophone. »